Logo pour impression Plante du moment

La plante du moment

bandeau plante moment

Clematis chinensis

Les clématites, de la famille des Renonculacées, comme le bouton d’or, l’anémone, le Delphinium et l’hellébore sont souvent réputées pour leurs ¬floraisons abondantes dans nos jardins. Il en existe une multitude d’espèces. Celle que nous vous présentons aujourd'hui, en plus de sa généreuse floraison est considérée comme médicinale dans son pays d’origine.

BANDEAU - Clematis chinensis.jpg
ILLUSTRATION - Clematis chinensis.jpg

De belles grimpantes

Les clématites sont des plantes aux tiges volubiles s’enroulant autour de leur support. Ce genre comporte environ 380 espèces dans la nature. À la fin du 19ème siècle une mode naquit pour cette fleur. De nombreuses espèces arrivèrent d’Asie, ce qui permit la création d’une multitude de nouvelles variétés qui sont venues orner les jardins et les fleurir de bas en haut.

Une clématite médicinale

C. chinensis est originaire, comme son nom l’indique, de Chine mais aussi du Japon, de Taïwan et du Vietnam. En médecine traditionnelle chinoise, elle est employée comme « herbe qui chasse le vent et l’humidité ». En des termes plus occidentaux, elle aide à traiter les problèmes articulaires (rhumatismes, arthrite) et les problèmes musculaires (contractions et crampes).

Conseils de culture

Plantez-lui la tête au soleil et le pied à l’ombre. Si l’ombre vous fait défaut, recouvrez le sol de paillage naturel pour garder l’humidité au pied de la plante, ralentir la croissance des adventices et limiter les arrosages estivaux. Préférez un endroit bien ventilé pour limiter l’apparition de maladies. Au moment de la plantation, enterrez la base des rameaux de plusieurs centimètres, ajoutez un terreau de jardin et un engrais organique. Ménagez une cuvette pour faciliter les arrosages.

Cette plante fleurit sur le bois de l’année et nécessite une taille sévère à l’automne, avec un nettoyage des branches mortes. Attention, les rameaux grêles mettent du temps à développer de nouvelles pousses au printemps : c’est pour cela qu’il ne faut pas être trop sévère en mars-avril. Attendez des premiers rameaux vert tendre si vous souhaitez lui redonner un coup de sécateur.

Plan_web - CLEMATIS CHINENSIS.jpg
 

Archives