Logo pour impression Le Jardin botanique : un lieu d'accueil

Le Jardin botanique : un lieu d'accueil

bandeau article du moment

Le Jardin botanique : un lieu d'accueil

Le Jardin botanique de la Ville de Lyon est un lieu de culture et d’agrément au service du public, mais il est aussi un lieu d’accueil pour de nombreux apprenants.

BANDEAU - article stage

Le Jardin botanique de la Ville de Lyon est un lieu de culture et d’agrément au service du public, mais il est aussi un lieu d’accueil pour de nombreux apprenants.

En 2015, ce sont presque 30 stagiaires qui ont sillonné les allées du Jardin ou usé les chaises de ses bureaux. Une grande partie est constituée de futurs jardiniers et, qui sait, peut-être de futurs botanistes. Quelques élèves de 3e viennent aussi dans nos murs découvrir le « monde de l’entreprise ». Ces stages d’observations, choix de cœur ou de raison, sont pour eux l’occasion de découvrir ce qu’est un « service » et, de surcroît, un service avec de fascinantes singularités. Les étudiants ne sont pas en reste. Des scientifiques, qui distillent leur énergie dans le projet eRecolNat ou la gestion et la valorisation des collections, aux masters en « Patrimoine Architectural et Urbain » ou en « Relations Internationales, Traduction et Langues Étrangères Appliquées », tous sont toujours d’une grande richesse pour notre institution.

Au sein de ce vivier bigarré, notons que quelques stagiaires en situation de handicap sont accueillis. Cela témoigne des efforts accomplis par la collectivité en faveur des déficients quels qu’ils soient, ainsi que de la motivation et de l’engagement des tuteurs qui se proposent d’encadrer ces personnes. En effet, l’investissement personnel est souvent important, notamment dans l’accompagnement d’handicaps lourds comme l’autisme.

Le Jardin accueille aussi des apprentis jardiniers-botanistes. Ils sont la plupart du temps en alternance au CFPPA1 de Châteaufarine (Doubs). Ce centre propose d’ouvrir les jardiniers à la dimension environnementale, économique et scientifique ainsi qu’à la gestion et à la valorisation des collections végétales. Une formation taillée sur mesure pour les jardins botaniques en somme.

Pour finir, n’oublions pas nos bénévoles. Ils sont peu nombreux, triés sur le volet, et participent activement à la valorisation scientifique de l’herbier. Même si culturellement (et administrativement !) nous sommes frileux vis-à-vis du bénévolat, nous pouvons penser qu’il se développera certainement d’une manière ou d’une autre à l’avenir.

L’accueil est donc une mission régalienne du Jardin botanique qui doit se poursuivre. À l’avenir, nous allons aussi travailler à resserrer les liens avec l’enseignement local.

Que vous soyez en 3e, en lycée horticole, en BTS, à Châteaufarine, en école du paysage, ou en Master dans une discipline qui a un lien avec les activités d’un Jardin botanique, n’hésitez pas à répondre à nos annonces disponibles sur le site Web ou sur la plate-forme de recrutement de la Ville de Lyon. Attention : beaucoup de demandes, peu d’élus !

 

1 Centre de Formation Professionnelle et Promotion Agricole

Remerciements : Merci à Séverine Chenavier, Blandine Boucheix, Léonce Carré et Gilles Deparis pour le complément d’information.

Auteurs : Grégory Cianfarani, responsable du pôle technique au Jardin botanique de Lyon.

 

 

Dernière modification : 01/09/2017 14:33