Logo pour impression Décès de Gilles Dutartre

Décès de Gilles Dutartre

slider_deuil.jpg

Décès de Gilles Dutartre

Gilles Dutartre (1949-2020)

par Frédéric Danet à partir des documents de Gilles Dutartre

Gilles Dutartre est né le 22 avril 1949, rue de la Marine sur les quais de l’Yonne à Auxerre (Yonne). Sa jeune enfance s’est passée dans une famille modeste avec son père employé à la SNCF et sa mère au foyer. La famille resta cinq années à Auxerre. Son père, passionné par le jardinage, louait une parcelle de terrain, terre occupée aujourd’hui par l’hôpital d’Auxerre. A cette époque, Gilles était déjà attiré par les fleurs puisqu’il cultiva sa première plante, l’Œillet des poètes.

En 1955, la famille déménage et s’installe boulevard Jean Jaurès à Yzeure (Allier). Là-bas le jardin est grand (2000 m²). C’est vers l’âge de 12 ans qu’il réclama à ses parents une grande parcelle de terrain afin d’y réaliser un village fait de terre et de matériaux de construction récupérés. Rien ne manquait à l’élaboration de ce projet, si ce n’est les espaces verts. Afin de palier à ce manque, il commença à herboriser sur les bords de l’Allier et les forêts de la région. Comment ne pas être en admiration devant les tapis de jacinthes et de primevères… Il fut remarqué par des institutrices proches de la famille qui décidèrent de le présenter à la Société scientifique du Bourbonnais. Cette société multidisciplinaire était animée par des savants. On parlait latin évidemment. A 13 ans, l’intégration était compliquée. Comment s’affirmer lorsqu’on débute ? Un seul botaniste était présent, Robert Deschâtres qui épaulera Gilles et restera jusqu’à son décès en 2016, son ami le plus fidèle. A partir de ce moment, il commença à récolter dans le Bourbonnais et montrait ses découvertes à Robert Deschâtres qui ne manquait pas de le féliciter et de l’encourager. A ses débuts, une modeste petite flore lui permettait de nommer les plantes communes. Les plus compliquées étaient déterminées par Robert Deschâtres, surtout les espèces introduites en val d’Allier.

Il fréquenta le lycée jusqu’en terminale avant de continuer ses études à Orléans afin d’apprendre la floriculture et la botanique. Une année passée à l’armée dans le Palatinat en Allemagne lui permis de découvrir une nouvelle flore. A partir de ce moment, la botanique ne le quittera plus.

Ayant perdu sa mère à l’âge de 20 ans, c’est avec son père et sa sœur Jocelyne qu’il visita plusieurs pays. Pour lui, leur compagnie était un soutien et une sécurité afin qu’il ne se retrouve pas seul dans la nature.

En 1972, il est admis au Jardin botanique de la ville de Lyon sous la direction du professeur Paul Berthet. Celui-ci lui dédia Asplenium × dutartrei, un hybride rarissime entre deux fougères que Gilles avait découvert en Corse. Durant sa longue et unique carrière au Jardin botanique, Gilles aura de nombreuses responsabilités, notamment la gestion des collections de plein air et de la graineterie. Jusqu'à son départ en retraite en 2009, il a enrichi le Jardin botanique de milliers d'espèces ramenées de ses voyages sous forme de plantes vivantes et de graines.

À Lyon, il fit la connaissance de jeunes botanistes qui feront leur preuve comme Pierre Aubin, Luc Garraud, Jean-Marc Tison… avec lesquels il ne compta plus les heures de détermination passées ensemble à la Société Linnéenne de Lyon. C’est à cette société qu’il s’était inscrit en 1972 et qu’il occupa pendant de nombreuses années la présidence de la section des Jardins alpins et organisa de nombreuses herborisations en France et à l’étranger. Il fréquenta mensuellement et régulièrement les réunions de la Société scientifique du Bourbonnais. Les présentations illustrées de diapositives de Robert Deschâtres sur la Corse l’incitèrent à découvrir la flore de cette île. En 1980, il commença à parcourir l’Ile de Beauté où il collectera abondamment pendant 25 ans et découvrira de nombreux taxons nouveaux pour la Corse, la plupart publiés dans les "Notes et contributions à la flore de Corse" de la revue Candollea.

Il participa à la rédaction de la Flore lyonnaise du Professeur George Nétien. Ce dernier l’incite à visiter le Maroc au printemps 1992. À partir de cette date, le Maroc ne le quittera plus. C’était pour lui l’endroit idéal pour faire de la botanique. Des milliers d’échantillons sont récoltés. Malheureusement, beaucoup de spécimens en herbier restent à ce jour indéterminés. Les week-ends, il n’hésitait pas à faire 300 km pour se rendre à sa maison de campagne à Cosne-sur-Loire (Nièvre). La flore du val de Loire n’avait plus de mystère pour lui, ni la Puisaye où il se rendait régulièrement. Le pays de Colette était son secteur préféré avec la flore aquatique des étangs. Il fréquentait cette région depuis son adolescence à l'occasion des vacances estivales dans sa famille maternelle.

Gilles Dutartre correspondait avec de nombreux botanistes et échangeait des informations sur la floristique. On peut citer : Christiane Chaffin, Pierre Chevassus, Paul Carié, Georges Bosc, Jean Prudhomme, Michel Boudrie, Jean-Pierre Reduron, le personnel du Conservatoire botanique de Genève où il faisait parti du comité scientifique pour la Corse, Bernard de Retz pour les Hieracium, Jacques Lambinon, ou encore Robert Deschâtres avec lequel il n’a cessé de correspondre. Gilles fut un mentor bienveillant pour beaucoup d'étudiants et de botanistes prometteurs comme Frédéric Danet et François Munoz, qu'il emmenait en herborisation après le travail, le week-end ou pendant ses congés. Un rhododendron de Nouvelle-Guinée porte son nom, en hommage à sa générosité.

Son jardin est un oasis de verdure entouré de champs où pâturent des vaches. Sur un hectare, il cultivait et étudiait des plantes de la région nivernaise et aussi beaucoup d’espèces menacées dans la nature. C’est un mini conservatoire. Des centaines de plantes y sont présentes. De nombreux écosystèmes permettent la culture d’espèces délicates et rares. Des milliers de bulbes ornent le jardin au printemps : Narcissus, Crocus, Leucojum, Erythronium, Helleborus, Scilla, Eranthis, Anemone, Galanthus,… Des espèces inattendues, Allium parciflorum, récolté au Col de Vizzavone en Corse mais aussi des espèces rares de sa région : Anemone ranunculoides, Anemone sylvestris, Isopyrum thalictroides, Scilla verna, Adoxa moschatellina,… Certaines beaucoup plus rares ou de contrées plus lointaines : Ribes sardoum de Sardaigne, Epimedium pubigerum et Rhododendron ponticum de Bulgarie. Plus de 200 cultivars de dahlias y sont cultivés.

Collecteur hors du commun, Gilles a constitué un herbier de 50 000 parts en excellent état de conservation, provenant surtout de France continentale et de ses nombreux séjours en Corse et au Maroc, de ses voyages en Espagne, au Portugal, en Scandinavie, en Autriche, en Suisse, Crète, Chypre, Bulgarie, Tunisie… Son herbier contient aussi beaucoup de spécimens provenant de dons et d'échanges : Société pour l'échange des plantes vasculaires de l'Europe et du bassin méditerranéen (Liège), herbier Prudhomme, les ronces gauloises de George Didier etc. Les spécimens déterminés sont répertoriés dans un fichier manuscrit. Son herbier est le support de nombreuses publications produites dans des revues spécialisées comme Candollea, le Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon, le Bulletin de la Revue Scientifique du Bourbonnais, le Monde des Plantes, le Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest, Acta Botanica Gallica, ou encore le Journal de Botanique de la Société Botanique de France. Actuellement conservé chez lui, son souhait était de confier son herbier à une institution afin qu'il soit préservé et qu'il reste accessible à la communauté scientifique.

Gilles Dutartre est décédé le 22 mars 2020 dans sa soixante-et-onzième année. Il restera pour toujours dans la mémoire de ses amis une personne extraordinaire pour sa générosité, sa gentillesse et ses connaissances.


Saint-Paul-en Jarez, le 26 mars 2020.


BIBLIOGRAPHIE
(non exhaustive, ne comprend pas notamment les très nombreuses « Notes et contributions à la flore de Corse » publiées dans Candollea).

Aboucaya A., Dutartre G. & Olivier L., 1995 - Les banques de données et les banques de semences sur la flore Corse. Ecol. Medit. (Marseille) 21 : 213-219.

Aubin P., Couix A., Dutartre G. & Sondaz H., 1989 - Dixième session extraordinaire de botanique méditerranéenne : les montagnes de la Corse, 13-17/07/87 - [Second extraordinary session of Mediterranean Botany: the mountains of Corsica ,13-17/07/87]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 58 (6) : XVII-XXX.

Aubin P. & Dutartre G., 1991- Quelques Papilionacées très localisées du sud-est de la France. Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest, n.s, 22 : 133-135.

Berthet P., Boudrie M. & Dutatre G. 1990 - Rectificatifs sur la note signalant la présence de Cheilanthes guanchica Bolle et C. hispanica Mett. dans les Pyrénées-Orientales. Monde Pl. 437 : 23-24.

Berthet P. & Dutartre G., 1975 - Présence de Trientalis europaea L. dans la partie méridionale de la chaîne du Jura - [Presence of Trientalis europaea L. in the southern part of the Jura]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 44 (5) : 144-147.

Boudrie M., Deschâtres R., Dutartre G. & Lassagne H., 1998 - Données nouvelles sur la répartition de Dryopteris remota (A.Br. ex Döll) Druce (Dryopteridaceae, Pteridophyta) dans le Massif Central français. Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest (n.s.) 29 : 57-66.

Collectif 2010 - Session botanique dans les Monts Cantabrique, 18 – 25 juin 2009. Organisation et direction technique : Gilles Dutartre, Hélène Sondaz et Liliane Roubaudi - [Botanical session in Cantabrian Mountains, 18 to 25 June 2009.
Organization and technical direction: Gilles Dutartre, Hélène Sondaz and Liliane Roubaudi]. Compte rendu des sorties botanique 2009, Société linnéenne de Lyon, 21 p.

Collectif 2011 - Session botanique dans le Moyen Atlas marocain, 25 avril – 2 mai 2010. Organisation : Olivier Gonnet et Gilles Dutartre. Directeur technique : Gilles Dutartre - [Botanical session in the Moroccan Middle Atlas, April 25-May 2, 2010. Organization: Olivier Gonnet and Gilles Dutartre. Technical Director: Gilles Dutartre]. Compte rendu des sorties botanique 2010, Société linnéenne de Lyon, 60 p.

Collectif 2017 - Session botanique en Algarve, 15 – 29 avril 2016 – Organisation : Gilles Dutartre. Comptes rendus des sorties botaniques 2016, Société linnéenne de Lyon 52 p.

Denninger C. & Dutartre G., 2008 - Découverte de Geranium ×oxonianum Yeo près de Lyon (G. endresii × G. versicolor) (Rhône) - [Discovery of Geranium ×oxonianum Yeo near Lyon (France)].
Bull. mens. Soc. linn. Lyon 77 (1-2) : 3-4.

Deschâtres R., Dutartre G., Misserey X., 1974 - Notes floristiques XIV. Rev. Sci. Bourbonnais : 4-17.

Deschâtres R., Lamaison J.-L., Dutatre G., 1994 - Apparition massive de Thlaspi alliaceum L. en région Auvergne et dans le Lyonnais. Monde Pl. 451 : 13-15.

Dutartre G., 1977 - Jardins alpins. Compte rendu de l'excursion en Haute-Maurienne du 3 au 9 juillet 1977 - [Summary of the excursion in Haute-Maurienne of 3 to 9 juillet1977]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 46 (10) suppl. : XXXVII-XXXIX.

Dutartre G., 1978 - Notes floristiques sur le Centre et Sud-Est de la France. Rev. Sci. Bourbonnais : 7-12.

Dutartre G., 1979 - Scirpus atropurpureus Retz, plante inédite de la flore française. Rev. Sci. Bourbonnais : 11-14.

Dutartre G., 1980 - Contribution à l'étude de la flore de la région lyonnaise. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 49 (5) : 350-360.

Dutartre G., 1984 - Contribution à l'étude de la flore de la région lyonnaise (Rhône) - [Contribution to the study of the flora of the Lyon region (Rhône)]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 53 (7) : 250-256.

Dutartre G., 1984 - Une espèce inédite dans les Flores françaises, Centaurea acaulis L. Monde Pl. 417-418 : 15.

Dutartre G., 1986 - Notes et contributions à la flore de la Corse : Botrychium matricariifolium Koch. Candollea 41 : 9-10.

Dutartre G., 1988 - Comptes rendus d'herborisation dans la chaîne des Pyrénées françaises - [Proceedings of herborization in the French Pyrenees]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 57 (1) : 12-32.

Dutartre G. 1988 - Comptes rendus d'herborisation dans la chaîne des Pyrénées françaises (complément). Bull. mens. Soc. linn. Lyon 57 (9) : 285.

Dutartre G., Aboucaya A., Olivier L., 1991 - Fiches de culture des plantes rares et menacées de la Corse : réalisées à partir des essais et observations des organismes (adapté d'un formulaire réalisé par le BGCI - Botanic Gardens Conservation International) : Jardin botanique de Lyon, Conservatoire botanique national de Porquerolles, Conservatoire et Jardin botaniques de Genève. Ajaccio : Parc Naturel Régional de Corse.

Dutartre G., Boudrie M. & Deschâtres R. 1999 - Redécouverte de Dryopteris pallida (Bory) Maire & Petitmengin subsp. pallida (Dryopteridaceae, Pteridophyta) en Corse. J. Bot. Soc. Bot. France 11 : 45-54.

Dutartre G. & Griot A., 1978 - Section de Botanique. Répartition des plantes sur le calcaire corse. Compte rendu de la séance d'octobre 1977 (Corse). Séance du 8 décembre 1977, allocution du président - [Distribution of plants on Corsican limestone. Minutes of the meeting in October 1977]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 47 (1) : 4-6.

Dutartre G. & Jubault P., 2008 - Compte rendu de la sortie de la section botanique dans le Val de Loire (Cher et Nièvre) et la Puisaye (Yonne et Loiret), les 9 et 10 septembre 2006 - [Report of the excursion of the botanical section in the Val de Loire (Cher and Nièvre) and Puisaye (Yonne and Loiret) on 9 and 10 September 2006]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 77 (5-6) : 92-96.

Dutartre G. & Munoz F., 2007 - Une exceptionnelle découverte : Gennaria diphylla (Link) Parl. présent en Turquie. L'Orchidophile 174 : 199-202
Dutartre G. & Nétien G., 1980 - Une nouvelle espèce pour la flore du Lyonnais (Rhône) - [A new species for the flora of Lyon (Rhône)]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 49 (2) : 135-136.

Dutartre G. & Nétien G., 1981 - Considérations sur la situation floristique actuelle de certains marais de la région lyonnaise (Rhône) - [Considerations on the current floristical situation of certain marshes in the Lyon region]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 50 (6) : 202-208.

Faure A., Bange C., Barale G., Danet F., Dutartre G., Fayard A., Guignard G., Pautz F., Poncet V. & Ronot P., 2006 - Herbiers de la Région Rhône-Alpes, 2ème partie : Catalogue. Jardin botanique de la ville de Lyon. 348 p.

Foirest C., Dutartre G. & Desgoutte C., 1996 - Végétation et flore d'une gare de triage désaffectée à Roanne (Loire) - [Vegetation and flora of a disused railway yard in Roanne (Loire)]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 65 (4) : 153-158.

Munoz F. & Dutartre G., 2004 - L'histoire des tulipes lyonnaises continue ! Récit de deux redécouvertes exceptionnelles - [The history of tulips Lyons continues! Tale of two exceptional rediscovered]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 73 (9) : 358-362.

Munoz F. & Dutartre G., 2007 - Un taxon critique et remarquable du Haut-Beaujolais, Circaea ×intermedia Ehrh. (Myrtales, Onagracées) - [A noteworthy and critical plant in the Haut-Beaujolais massif (east of Massif central, France) : Circaea ×intermedia Ehrh. (Myrtales, Onagraceae)]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 76 (1) : 1-9.

Munoz F. & Dutartre G., 2007 - Contribution à l'étude de la flore beaujolaise. Partie 1 : principaux groupements végétaux du Haut-Beaujolais - [Flora of the Beaujolais area (east of Massif central, France). Part 1: Main plant communities in Haut-Beaujolais]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 76 (3) : 39- 55.

Munoz F. & Dutartre G., 2007 - Contribution à l'étude de la flore beaujolaise. Partie 2 : catalogue floristique - [Flora of the Beaujolais area (east of Massif central, France). Part 2 : Botanical survey]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 76 (7-8) : 191-216.

Munoz F., Dutartre G., Charles M. & Miniscloux L., 2006 - Ceratocapnos claviculata (L.) Lidén (Papaveraceae) dans le Haut-Beaujolais - [Ceratocapnos claviculata (L.) Lidén (Papaveraceae) in Upper Beaujolais]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 75 (5) : 246-252.

Natali, A. & Dutartre, G 1995 - Cruciata pedemontana (Bell.) Ehrend. var. procumbens (Ascherson) Natali & Dutartre, comb. nov., nouveau pour la Corse. Candollea 50 : 578-583.

Reynaud J., Dutartre G. & Lussignol M. 1998 - Contribution de l'analyse du contenu polyphénolique à l'étude de population d'asphodèles. Acta Bot. Gallica 145(1): 13-19.

Reynaud J., Dutartre G. & Nétien G., 1996 - À propos d'une population d'Asphodèles (Liliacées) présente à Chamagnieu (Isère) - [About a population of Asphodeles (Liliaceae) presents in Chamagnieu (Isère)]. Bull. mens. Soc. linn. Lyon 65 (3) : 96-99.

Rostanki K., Deschâtres R., Dutartre G., Sornicle R. & Jean R., 1994 - Floristique du genre Oenothera L., section Oenothera, sous-section Euoenothera (Onagraceae) en France. Acta Bot. Gallica 141(6-7) : 747-759.

 
 

Dernière modification : 27/03/2020 12:34