Logo pour impression Dioon mejiae

Dioon mejiae

bandeau plante moment

Dioon mejiae : Le dioon

Il aura fallu être patient pour voir cette plante se lancer dans un cycle reproductif. Cette patience a été récompensée par la présence simultanée et rare de 2 majestueux cônes. À l’aisselle de chaque écaille des cônes se blottissent 2 ovules qui ont donné le nom de cette plante, Dioon, issu du grec et qui signifie « 2 œufs ».

BANDEAU - Dioon mejiae.jpg
ILLUSTRATION - Dioon mejiae.jpg

Longue reproduction
La plante devant vous a été introduite au Jardin botanique il y a 25 ans. Ces 2 cônes sont les premiers qu’elle nous offre. Un cône unique est produit à chaque cycle de reproduction. En général tous les 3 à 4 ans. Comme la maturation d’un cône peut durer plus d’une année, il arrive que 2 cônes puissent cohabiter sur la même plante, chacun issu d’un cycle reproductif différent.

Plante utile
Au Honduras et au Mexique, les graines de ce Dioon étaient utilisées comme nourriture, surtout pendant les temps de famine. Certaines populations locales continueraient de consommer la farine issue des noyaux de ces semences afin de confectionner des tortillas. Les feuilles, quant à elles, étaient utilisées pour la décoration des autels et la réalisation de couronnes funéraires. Elles constituaient une matière première de choix, dont le coût était élevé.



Conseils de culture :

Ce Dioon est particulièrement apprécié pour l’ornementation des jardins, avec ses feuilles érigées à bords lisses. Il peut atteindre 7 à 8 mètres de haut mais poussera sans problème en pot pendant ses jeunes années. En fonction de votre région, rentrez-le dans une véranda si les températures descendent en dessous des -5°C. Toutes les espèces de Dioon vivent dans les déserts du Mexique. Mais D. mejiae se démarque par sa répartition et par le climat qu’il affectionne : les pentes raides et les canyons des forêts tropicales humides semi-décidues du Honduras. Il y pleut en été et le sol est riche en humus sur arène granitique. Le milieu de culture doit, de ce fait, être riche et bien drainé. Il nécessite alors peu de soins. Il appréciera un apport d’engrais pendant la belle saison ce qui lui permettra de produire plus de feuilles, d’un vert profond. Il est peu sensible aux insectes ravageurs, si ce n’est aux cochenilles. S’il supporte de pousser à l’ombre, il préfèrera le plein soleil. Les plantes poussant à l’ombre sont d’ailleurs plus susceptibles de subir des attaques de cochenilles.

 

Plan_web- Dioon mejiae-01.jpg
 

Archives

 

 

Dernière modification : 22/02/2019 14:00