Logo pour impression Magnolia stellata

Magnolia stellata

bandeau plante moment

Magnolia stellata : Le magnolia étoilé

Ce n’est pas le magnolia le plus courant dans nos parcs mais il mérite d’être plus connu chez nous. Idéal pour les petits jardins, cet arbre japonais, très florifère, à feuillage caduc, n’est pas difficile à cultiver.

Bandeau_Magnolia_stellata
ILLUSTRATION - Magnolia stellata

Une floraison magnifique
Ses fleurs précoces s’ouvrent en mars-avril, alors qu’il est encore dépourvu de feuilles. Il existe plus d’une centaine de variétés aux fleurs odorantes, étoilées, blanches ou rosées. Hélas, certaines années, la floraison peut vite s’abimer avec la grêle ou les gels agressifs printaniers.

D’autres magnolias
On rencontre des magnolias à l’état naturel, uniquement en Amérique du Nord, en Chine et au japon. Chez nous, deux autres magnolias sont plus connus. Le magnolia à grande fleurs, ou magnolia d’été (Magnolia grandiflora) est très bien représenté dans le parc de la Tête d’or. Le magnolia de Soulange (Magnolia X soulangeana) fleurit aussi avant l’apparition du feuillage, tôt au printemps. Allez le voir à près du Jardin alpin.

Conseils de culture :

Cet arbre pousse lentement mais il est très rustique : il supporte -15°C. Il est préférable de le planter à l’abri du vent qui abime rapidement la floraison. Le sol pas trop lourd doit être drainé. Offrez-lui un sol profond, neutre à légèrement acide et humifère. La taille annuelle n’est pas nécessaire : supprimer uniquement les branches disgracieuses, si besoin.

Ce magnolia se plaira aussi bien en pleine terre qu’en bac. Sa petite taille le rend idéal pour les petites surfaces. N’hésitez pas à le mettre sur votre balcon ! Évitez toutefois les situations trop ensoleillées et trop chaudes.

 

Plan_web - Magnolia
 

Archives

 

 

Dernière modification : 06/04/2018 09:56