Logo pour impression Jardin floral

Jardin floral

slider jardin floral

Histoire de la collection

En 1837, les premiers concours d’horticulture organisés par le Jardin des plantes (ancien Jardin botanique, situé sur les pentes de la Croix-Rousse) mettent déjà à l’honneur la passion lyonnaise pour la création d’hybrides mondialement reconnus. En 1858, après le déménagement du Jardin botanique dans le Parc de la Tête d’Or, est créée une école florale, une zone d’exposition dédiée aux nouvelles créations de rosiers, dahlias, tulipes, etc…
C’est avec la prise de fonction du nouveau directeur Mr Gérard, en 1888, que l’école florale devient un secteur majeur du Jardin botanique. Il décide que la collection doit se renouveler assez souvent pour que 700 à 800 plantes y soient présentées au cours de chaque année. Cela n’est pas sans conséquences. Le secteur devient une véritable « vitrine d’exposition » au rôle économique important. En effet, les peintres de soieries et les horticulteurs lyonnais viennent admirer les hybrides nouvellement créés, pour s’en inspirer et/ou les acheter durant cette grande période de l’horticulture lyonnaise.

La collection aujourd'hui

Crédit photos : Nelly Garcia

Le Jardin floral, connu pour son style de jardin « à la française », joue toujours son rôle de vitrine florale. Ses collections changent au cours des saisons. On y retrouve des annuelles en été et des bisannuelles de l’automne au printemps. Les deux plantations majeures, en mai puis en novembre, permettent d’exposer les nouvelles créations des partenaires horticulteurs, à destination des professionnels, des curieux et des passionnés.

À ne pas rater

Bien que la présentation change régulièrement, deux collections restent en permanence les vedettes du Jardin floral :

  • Les pivoines (Paeonia spp.), dont les 76 spécimens botaniques ainsi que les cultivars (≈250 spécimens), sont labellisées Collections Nationales (CN)* par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées. On distingue deux groupes de pivoines :

- les herbacées, toutes originaires d’Europe et d’Asie à l’exception de deux espèces provenant d’Amérique du Nord,

- les arbustives, qui forment de gros buissons aux rameaux ligneux et peuvent produire jusqu’à 300 fleurs simultanément ! Espèces et cultivars sont tous originaires de Chine. Leur floraison s’étale d’avril à juin.

Paeonia officinalis, P. 'Beauté de Tokio' et P. suffruticosa - Crédit photos : David Scherberich
  • Les Dahlias (Dahlia spp.), dont la collection s’élève à environ 125 spécimens, est Collection Agréée. Seule une centaine de sujets est présentée au public. On retrouve les grands types de cultivars tels que : cactus, bouquet, décoratifs strict, collerette ou encore sphérique pompon. Leur floraison s’étale de mai à octobre.

Dahlia collerette 'Fashion Monger', D. 'Obsession' et D. boule 'Monmon' - Crédit photos : Frédéric Muller



*Le CCVS décerne les statuts CN et CA aux collections riches et représentatives du thème choisi. Elle fait la distinction entre plantes « botaniques » et « horticoles » (encore appelée cultivars). En effet, les plantes botaniques sont des plantes « sauvages » que l’on peut retrouver dans la nature. Les cultivars sont des formes horticoles sélectionnées par l’homme, pour certains critères spécifiques.

 

 

Dernière modification : 27/05/2020 15:37